Labé : les populations ne décolèrent pas contre les syndicalistes

 Suite à la suspension du mot d’ordre de la grève générale illimitée, lancé le 05 janvier dernier, les activités économiques  ont repris dans la commune urbaine de Labé.  Les  boutiques et magasins sont rouverts  et les commerçants se partagent entre colère et désolation  à l’endroit des syndicats, comme le témoigne  Mamadou Baldé : «  je  vois vraiment  la décision syndicale anormale. Normalement, on devait continuer  la grève parce ». Désole-t-il.

Cependant, il y a d’autres qui ne partagent cet avis : «  la guerre n’est pas bonne dans un pays. Chacun doit suivre son chemin.  Faire la grève, est resté à la maison  c’est ne pas une bonne chose.   Je suis content du fait qu’on a arrêté la grève ». Se-t-il réjouit.

Cet  autre se demande à quoi joue les syndiqués : «  Avant on soutenait le mouvement syndical guinéen  parce qu’on savait, ça pouvait nous apporter quelque chose. Du fait que les syndicalistes ont désisté  ça ne nous a pas plu ».

Si les uns sont constants  de la suspension de la grève générale illimitée, d’autres par contre disent ne  plus jamais soutenir les décisions syndicales.  Car disent-ils, c’est une perte de temps et d’énergie sans aboutissement.

Sally Bilaly Sow, correspondant www.kababachir.com à Labé

  1. […] Labé : les populations ne décolèrent pas contre les syndicalistes […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.