Labé : quand l’ufdg préfère les vieux au détriment des jeunes

Conformément aux accords politiques du 20 août 2015 dernier portant sur la recomposition des 128 communes urbaines et des 38 communes rurales, la commune urbaine de Labé a, suite à l’application de cet accord, un nouveau responsable.

C’est à travers un arrêté ministériel rendu public le 1er octobre 2015 par le ministre de l’administration et de la décentralisation que les 128 communes urbaines et 38 rurales ont été recomposées.

Dans la commune urbaine de Labé , c’est le Elhadj Mamadou Cellou Daka  secrétaire fédéral de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG ) et chef de quartier de Daka1 qui a été choisi comme président de la délégation spéciale même s’il ne figurait  pas  en amont sur la liste des candidats à ce poste   .

Néanmoins, avec cette recomposition l’UFDG se retrouve avec 39 délégations spéciales sur les 128. Cette formation politique à travers certains de ses responsables se disent à présent être concernés de la gestion des communautés locales et va participer à partir  au processus de développement de ces communautés.

Sally Bilaly Sow, correspondant kababachir.com à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.