Labé : qui a autorisé l’implantation des panneaux publicitaires de MTN Guinée ?

La commune urbaine de Labé a connu un brusque changement la semaine dernière dû à la mise en place d’un important nombre de panneaux publicitaires à l’effigie de la société de téléphonie MTN Guinée sur certains lampadaires.

 Selon des sources concordantes, aucune autorité locale de Labé n’aurait été informée, ni associée à la mise en place de ces panneaux qui devraient toutefois permettre le renflouement de la caisse  municipale.

Pour Lanciné Sangaré, secrétaire chargé des collectivités locales à la préfecture : «C’est avec grande surprise que j’ai constaté, la présence de ces panneaux à la devanture de la préfecture. Étant curieux, j’ai fait le tour de la ville et effectivement j’ai constaté que partout où il y a un lampadaire ces gens ont fixé un panneau ».

  « C’est ainsi que j’ai contacté le maire de la commune urbaine pour savoir s’il était informé. Il (ndlr le maire) m’a dit qu’il a reçu une mission de l’OGP avec un ordre de mission authentique mais qu’il n’avait pas d’autres informations relatives à l’implantation des panneaux publicitaires. De là, je me suis rendu chez le gouverneur qui lui aussi n’était pas informé et par conséquent, j’ai jugé utile de convoquer le responsable local de MTN à mon bureau pour avoir des explications. Et quand il est venu, il m’a fait comprendre que c’était une mission de Conakry qui est venue pour faire les travaux avec l’OGP et que c’était réglé depuis là-bas. » A-t-il poursuit.

  Pour clore, il intime le responsable local de MTN Guinée, de lui mettre en contact avec sa hiérarchie : « Je lui ai fait comprendre que ce temps est révolu où on règle toutes les taxes y afférant à ces panneaux à Conakry et que les collectivités où ils sont installés n’en bénéficient rien. Donc, je lui ai mis en demeure de me mettre en contact avec cette mission au cas échéant, nous allons arracher tous ces panneaux. »

Cet acte dénote une nouvelle fois le mépris que les autorités centrales du pays ont pour leurs différents démembrements. Sinon comment pouvez-vous imaginer un tel scénario ?

 

Sally Bilaly Sow, correspondant kabachir.com à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.