Labé : des toilettes insalubres pour les patients à l’hôpital régional

Certaines latrines de l’hôpital régional de Labé se trouvent de nos jours dans un état piteux. Les patients éprouvent d’énormes difficultés dans l’accomplissement de leurs besoins biologiques, ce au vu et au su de toutes les autorités sanitaires de ce centre hospitalier régional.
Les toilettes publiques des urgences se trouvent dans un état de dégringolade totale. Sur la façade principale, on aperçoit une peinture qui cède sous les intempéries de la nature. Pour accomplir son besoin, c’est le parcours d’un véritable combattant. Mamadou Korka Bah déplore cette puanteur avant d’aiguiser la conscience des autorités sanitaires. « Vraiment, ces toilettes sont sales. Difficilement, quelqu’un peut venir pour s’y mettre en l’aise. Je lance un appel aux autorités sanitaires de tout mettre en œuvre pour que l’hôpital en entier soit propre ».
Docteur Ismaël Diallo médecin des urgences reconnait à demi-mots, cette insalubrité qui déshonore surtout en cette période d’Ébola : « L’hôpital régional est doté des latrines très accessibles. Le problème d’hygiène, c’est un problème de longue haleine. Il y a toujours des défis, mais certainement à votre retour, vous trouverez qu’il y ait des améliorations ». Promet-il.
Contrairement aux services des urgences, les toilettes de la maternité sont salubres et accessibles à tous. Mais là, l’incivisme des usagers bat son plein, un comportement que fustige Docteur Fatim médecin-chef de  cette unité : « Les usagers ne savent pas utiliser à bien ces toilettes. Ils prennent du n’importe quoi pour y mettre. C’est ne sont pas les malades, ce sont les personnes qui les accompagnent qui nous fatiguent » accuse-t-elle.
Face à cet état de fait, une éducation civique des usagers de l’hôpital serait imminente. Mais en attendant le mal persiste.
Sally Bilaly Sow, correspondant www.kababachir.com à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.