Labé : Un imam assassiné par des bandits à Daka1

Un imam a été froidement abattu mardi soir à Daka 1 dans la Commune urbaine de Labé.

Selon des témoins, la victime, Elhadj Oumar Zawiya Diallo, imam de la mosquée de Daka 1 a été tuée par balle par des inconnus armés.

Le drame s’est déroulé dans la soirée peu après la prière de 19 h que l’imam a lui-même dirigé après d’être tué.

Un de ses fils revient sur les circonstances de ce meurtre :

« C’est hier aux environs de 20 heures qu’on m’a appelé en me disant que des cambrioleurs armés étaient venus à la boutique de mon jeune frère, mon père qui revenait de la mosquée, était de passage pour prendre du lait pour ramener à la maison, c’est ainsi que les bandits ont ouvert le feu sur lui. De là-bas, mon père a été transporté à l’hôpital régional de Labé, les médecins ont essayé de faire une prise en charge mais malheureusement, vous savez la suite » a expliqué Dr Mamadou Siradio Diallo.

Interrogé, le Procureur du TPI de Labé a promis que la justice fera son travail et que des enquêtes sont ouvertes

 « C’est vraiment triste ce que nous vivons. Mais, sachez que la réponse de la justice ne tardera pas. Des instructions fermes ont été données aux autorités chargées des investigations afin que ces délinquants soit retrouvés et le plus vite, pour qu’ils répondent de leur fait devant la justice. Et sachez que le ministère publique que je représente rendra toutes les réquisitions qu’il faut afin que ces gens écopent de sanctions les plus maximales », a-t-il promis.

Alors que l’enterrement de l’imam était prévu ce mercredi après la prière de 17 heures, la ville de Labé était sous tension. Les cours ont été perturbés dans les différents établissements scolaires élèves.

Le Maire de Labé appelle les citoyens au calme : « Moi-même, je sortais de la mosquée de Tata, j’ai entendu les coups de feu. Aussitôt, j’ai été informé que l’imam a reçu une balle, très malheureusement il a rendu l’âme. Cela prouve une fois encore qu’on est pas en sécurité. Ces citoyens qui manifestent n’ont qu’à savoir que c’est tout Labé qui est sous le choc. Il faudrait qu’ils permettent aux services compétents de mener les enquêtes puisque s’ils continuent de barricader, les services de sécurité ne pourront pas mener les enquêtes. Donc, de maintenir le calme, l’enquête a été déjà ouverte », a laissé entendre Mamadou Aliou Lally Diallo.

Alpha Ibrahima Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.