Labé : un lieutenant de police échappe à un lynchage pour vol de carburant

C’est une scène inétendue qui s’est produite dans la soirée du dimanche 30 août 2015 aux environs de 20 heures à la station-service du groupe français Total, située au grand rond-point Tinkisso, dans le quartier Kouroula, commune urbaine de Labé.

Selon des informations obtenues auprès des pompistes, c’est dans une voiture de marque Peugeot qu’un lieutenant de police dont l’identité n’a été pas encore révélée en compagnie de trois autres personnes a demandé 30 litres d’essence. Après avoir été servi, ils ont selon les explicitations, pris la poudre d’escampette.
C’est seulement grâce à l’intervention du brigadier-chef qui était de garde que la voiture a été immobilisée après une longue course d’environ 300 mètres.

Après son arrestation, une foule très en colère a failli le lyncher pendant que ses compagnons ont pris la tangente.  Mais il a été sauvé de justesse par d’autres policiers venus en renfort.

Aux dernières nouvelles, le lieutenant et la voiture ont été déposés à la sûreté régionale de Labé où le directeur a promis de déposer le policier au camp El hadj Oumar de Labé. .

Il faut préciser que selon des sources policières, le lieutenant ne serait pas de l’effectif de Labé, mais en service à Conakry. Cet acte relance une nouvelle fois, la question sur la réforme du secteur de la sécurité et de la défense.

Sally Bilaly Sow, correspondant kabanews à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.