L’adoption du code civil révisé autorisant la polygamie suscite la colère des femmes parlementaires

«Nous femmes, nous maintenons le statuquo concernant le mariage. Les raisons sont les suivantes : nous sommes en harmonie avec le combat que nous menons quotidiennement en termes de défense des droits des femmes et la lutte contre toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes, (…) Nous pensons qu’il faut maintenir le régime de la monogamie comme le recommande le texte en vigueur en son article 315».

C’est une réaction de Fatoumata Binta Diallo, députée uninominal de Koundara, qui s’exprimait à la presse peu après l’adoption du code civil révisé, par la majorité des députés de l’Assemblée nationale, qui autorise désormais la polygamie.

De son côté, Nanfadima Magassouba Députée à l’Assemblée nationale, aborde dans le même sens.

 « Je ne peux pas voter pour ce texte, parce que si je le fais aujourd’hui, c’est comme si je mettais dans l’eau, tout mon combat de plus de 20 ans dans la société civile » a-t-elle réagit

A noter que les femmes parlementaires se sont toutes abstenues de voter en faveur de ce code civil révisé, qui autorise la polygamie.

Désormais, la balle est dans le camp du Chef de l’Etat, pour le promulguer  ou pas.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.