Lancement de la campagne de vaccination contre le tétanos maternel et néonatal à Boké: 431.420 femmes ciblées

Dans le cadre de la protection des femmes contre la mortalité maternelle et infantile, la Direction régionale de la Santé (DRS) de la Région administrative (RA) de Boké a procédé lundi, 28 janvier 2019 au lancement officiel de la campagne nationale de vaccination contre le tétanos maternel et néonatal au centre de santé de Dibiya dans la commune urbaine (CU) de Boké.

C’est une initiative du gouvernement guinéen, en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), du fonds des nations unies pour l’enfance (UNICEF) et L’USAID-Guinée.

La cérémonie de lancement a regroupé outre, les autorités régionale, préfectorale et communale, les délégués des partenaires au développement, la population cible notamment, les femmes en âge de procréation, ainsi que les responsables du district sanitaire.

Selon la Direction préfectorale de la Santé (DPS), le district sanitaire de Boké a déployé pour la réussite de la présente campagne, 444 agents vaccinateurs pour une période de six (06) jours, 48 superviseurs de proximité dont   5 du district sanitaire, 52 mobilisateurs sociaux, 36 crieurs publics, 13 superviseurs mobilisateurs sociaux, 39 femmes leaders et 227 personnes influentes.

Saluant la volonté politique du Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé et du Gouvernement de la 3ème République à préserver les conditions sanitaires de la couche féminine, la représentante de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) à Boké, Dr Fatoumata Guissé a espéré que «la campagne relative à la vaccination des femmes en âge de procréation, constitue une opportunité pour la Guinée qui, d’après elle, doit œuvrer pour que le fléau ne soit plus une menace dans le pays…»

De son côté, le directeur régional de la santé de Boké (DRS), Dr Mamadou Djouhé Barry a remercié les partenaires techniques et financiers, à travers le Gouvernement guinéen pour dit-il, des efforts louables consentis dans l’amélioration du bien-être de la population cible.

Après avoir remercié le président de la République, Pr Alpha Condé, le DRS a vivement sollicité l’implication des personnels de l’Administration sanitaire, les autorités locales, élus locaux, jeunes et femmes leaders dans la bataille pour l’élimination définitive du tétanos maternel et néonatal dans le pays.

 D’après Dr Diallo, «La Région administrative de Boké compte 306.420 femmes en âge de procréer dont 125.000 pour l’ensemble de la préfecture.

Lançant les activités, le Directeur de Cabinet près le Gouvernorat de la RA de Boké, El Hadj Baba Dramé  a déclaré:

«Cette campagne vient à point nommé car, elle constitue une occasion opportune pour les autorités locales d’encourager les femmes à accepter la vaccination et surtout, de rester mobilisées pour encourager les partenaires engagés dans la course.»

En ses termes, le directeur de Cabinet a exprimé la satisfaction de l’autorité régionale à l’endroit du président Alpha Condé qui, selon lui, attache du prix à la santé maternelle et infantile.

Mamadouba Camara, correspondant www.kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.