Lancement d’une nouvelle coalition politique dénommée « COPED »

Une nouvelle coalition politique voit le jour en Guinée. Il s’agit de la Coalition pour le Progrès et la Démocratie (COPED), qui regroupe quelques partis politiques autour de Dr Ousmane Kaba, du PADES.

Au cours d’une conférence de presse tenue ce 25 juin à la Maison Commune des journalistes, cette coalition politique a été officiellement lancée.

La COPED regroupe plusieurs partis politique comme le PADES du Dr Ousmane Kaba, du RRD de Abdoulaye Kourouma, du PDG-RDA de Oyé Béavogui, du MND du Dr Ousmane Doré, du PGSD de Élie Kamano, du PPD de Boubacar Diallo et de la NGR de Ibrahima Abé Sylla.

Prenant la parole au cours du lancement officiel de cette coalition politique, Ousmane Kaba du PADES a expliqué le bien fondé de la mise en place de la COPED.

Au point de vu politique nous assistons à une bipolarisation de la vie politique. cette situation laisse peu d’espace aux autres acteurs de la vie politique de notre pays, mettant ainsi en péril l’esprit du multipartisme et de la démocratie véritable. Si l’on veut sortir la Guinée de ce marasme sociopolitique, il est indispensable que les forces politiques réellement attachées à l’unité de la nation et à son devenir unissent leurs efforts. c’est pourquoi les partis politiques signataires de la charte, décident ensemble de la création d’une coalition politique dénommée COPED”, a affirmé président du PADES

A en croire, Dr Ousmane Kaba, la démarche vise à : « Offrir une plateforme de réflexion, d’échange et de débats sur les grandes questions politiques, économiques et sociales de notre pays; promouvoir la démocratie en défendant les principes démocratiques, de liberté, de justice sociale et de lutte contre l’impunité; Promouvoir les valeurs de paix et d’unité nationale; Améliorer les structures et les mécanismes de consultations électorales pour les rendre justes et transparentes afin de prévenir les crises post électorales“, a-t-il prévenu.

Après donc la « Convergence pour la Renaissance de la Démocratie en Guinée » (COREDE), qui se réunit autour de Mamadou Sylla et l’Alliance nationale pour l’alternance et la démocratie (ANAD), réunit autour de Cellou Dalein Diallo de l’UFDG, c’est la COPED qui voit le jour dans le paysage politique guinéen, afin de faire face au RPG-Arc-en-ciel, parti au pouvoir.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.