L’Association nationale de Scout de Guinée s’implique dans la lutte contre Ebola

Comment éradiquer le virus Ebola en Guinée? C’est la toile de fonds d’un séminaire de formation qui a démarré jeudi à Conakry.

Première du genre depuis le début de la maladie, cette formation est destinée aux membres de l’Association de Scouts de Guinée, qui entendent s’impliquer dans la stratégie de lutte contre Ebola.

Pendant deux jours, plus d’une trentaine de participants, venus des différentes préfectures et communes de Conakry, seront outillés sur  les techniques et les moyens devant leur permettre de contribuer à la stratégie de lutte contre le virus Ebola, qui sévit en Guinée depuis plus d’un an.

Au cours de la formation, les participants prendront connaissance de la stratégie de lutte contre Ebola, à travers différents thèmes, comme : l’indentification et le suivi des malades d’Ebola, les mesures d’hygiènes, l’utilisation des kits sanitaires, la gestion des contacts, la sensibilisation, l’enterrement sécurisé, le plan de riposte, la mobilisation sociale,…

A l’ouverture des travaux, le représentant Adjoint de l’UNICEF, Guy YOGO, a souligné l’importance de ce séminaire avant de rappeler que l’objectif de cette formation, vise à favoriser un suivi rapproché avec les différentes couches sociales pour un psycho-social.

«  Vous savez, le mouvement national de scout est un mouvement qui existe, qui a pu générer des communautés, qui est présent dans les communautés et qui est crédible au sein des communautés. Nous avons pensé utile de rentrer dans un partenariat d’action stratégique avec le mouvement national de Scout, en vue d’un engagement communautaire, en vue d’une mobilisation sociale, pour pouvoir mettre en place des mécanismes rapides endogènes au sein de la communauté en vue du contrôle de l’épidémie et de favoriser effectivement  le travail de l’ensemble des acteurs,  actes de riposte. Le mouvement national de Scout se retrouve dans toutes les communautés, dans tous les villages. Et ce mouvement pourra contribuer ensemble avec l’ensemble des services de santé présents, à, une meilleure option et à un référencement des cas suspects. Ce partenariat pourrait également favoriser,  un suivi beaucoup plus rapproché, un appui psycho-social à l’ensemble des cas confirmés au niveau des villages. ».

Très satisfait de cette formation qui va apporter un plus à l’association nationale de Scout de Guinée, Moralye Soumah, Commissaire général, a, au nom de ses collègues, promis de s’impliquer activement à la stratégie de lutte contre le virus Ebola.

« Nous avons l’habitude de faire des veillées nocturnes dans les collectivités, nous sommes dans les collectivités, nous sommes en contact avec les collectivités, toutes nos activités sont en contact avec les collectivités. Donc au cours des ces veillées nocturnes, l’UNICEF va nous outiller en terme des kits vidéos, en termes des boîtes à image avec l’avantage de rendre cette communication beaucoup plus efficace sur le terrain. A travers nos actions de bénévolat, nous sommes déjà engagés dans le cadre de la sensibilisation. Nous l’avons fait l’année dernière lorsqu’il y a eu l’épidémie de choléra, dans le cadre purement bénévolat, on est sorti faire des actions de sensibilisation, puisque nous vivons dans ces collectivités, nous sommes habitués à faire ces genre d’activités.».

En attendant la clôture des travaux prévue cet après-midi, l’UNICEF et ses partenaires multiplient les actions dans la riposte contre le virus Ebola et ce, à moins d’un mois de la date butoir de la campagne « zéro Ebola en 60 jours ».

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.