L’autorité du Gouverneur entamée: Mathurin vers la sortie ?

Il était bien apprécié par une bonne partie des opposants. Mais c’était vite oublier que Resco avait laissé des séquelles de zèle au Gouvernorat de la Ville de Conakry. Mathurin Bangoura qui dit n’être pas venu aux affaires pour faire de la Mamaya s’est vu désavoué par Alpha Condé. Lui-même avait désavoué la Présidente de la Délégation spéciale de Kaloum, lorsque les opposants ont voulu tenir un meeting un jour férié.

L’affaire fait grand bruit ces dernières 48 heures. En cause : l’autorité du Gouverneur Bangoura est sérieusement entamée. Mathurin est poussé vers la sortie. Partira, partira pas ? C’est toute la question ! Jeudi matin, nombreuses stations de radios locales ont centré leurs débats sur le désaveu infligé à Mathurin Bangoura par Alpha Condé. Si pour le juriste Mamady 3 Kaba, qui était sur Sabari FM les opposants ou les organisateurs de la marche du 4 octobre n’avaient qu’à saisir la Cour suprême pour tenter d’invalider la décision du gouverneur le général Mathurin Bangoura, pour d’autres, il était question de braver l’autorité de la Ville de Conakry qui handicape ainsi l’exercice de la Constitution.

L’un ou l’autre cas, les deux autorités ont manqué au respect des dispositions constitutionnelles. Alpha Condé pour son immixtion, Mathurin pour son refus, alors qu’il n’a droit qu’à une information, pas une autorisation. En désavouant aujourd’hui le Gouverneur de la Ville de Conakry, Alpha Condé fragilise davantage Mathurin Bangoura

dont les prérogatives liées au nettoyage de la capitale lui sont retirées. Sans trop de raisons. Du coup, Mathurin doit démissionner et répondre à la Justice et sauver son honneur, estiment certains. D’autres, le général gendarme doit s’accrocher au prix de sa dignité. Le temps de préparer sa retraite.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.