LDC : C’en est presque fini pour le Horoya

La phase des poules, c’est l’objectif qu’Antonio Souaré fixe à son équipe du Horoya de Conakry, dans la campagne de la ligue des champions africaine dans laquelle elle est engagée. Mais pour y arriver, les verts et jaunes devront réaliser le miracle en remontant la raclée à eux infligée ce samedi par le Zesco United de la Zambie. En effet, l’équipe guinéenne y a perdu 4 buts contre 1.
Difficile d’expliquer ce qui n’a pas fonctionné pour le représentant guinéen. Mais une chose est sûre. Sur la pelouse et devant leurs adversaires de ce samedi, les joueurs du Horoya sont restés méconnaissables, du début à la fin. Ainsi, dès la sixième minute, ils prenaient déjà le premier but. Manquant de sérénité, la défense guinéenne procède à un mauvais renvoi que les Zambiens ne se privent pas d’exploiter. Vingt minutes plus tard, le Horoya encaissait un second but. Cette fois, c’est Ibrahima Sory Sankhon, symbole de la belle prestation de la Guinée lors du dernier CHAN qui perd le ballon. Le signe que ce n’est pas la bonne soirée pour la Guinée.
D’autant qu’avant la fin de la première explication, l’équipe d’Antonio Souaré devait encore en prendre un troisième. A la reprise, les joueurs du Horoya, visiblement sonnés par ce scénario des plus inattendus, ne sont pas capables de la réaction qu’il faut. Du coup, ce sont les Zambiens qui continuent de dérouler et qui obtiennent leur quatrième et dernier but un peu après l’heure de jeu. Mené 4 buts à 0, l’équipe visiteuse réussit tout de même à sauver l’honneur avec un but inscrit par O’Cansey Mandela.
Du coup, pour passer à l’étape supérieure dans cette compétition, le Horoya devra, dans une semaine, remonter ses trois buts de retard sans en encaisser un seul. Ce qui, sans être possible, s’avère cependant difficile. Car de toute évidence, le Zesco United n’est pas identique à l’AS Douane du Sénégal.
Anna Diakité, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.