Le chargé de communication du Port autonome de Conakry arrêté pour fétichisme

Une affaire de fétichisme défraie actuellement la chronique au port de Conakry. Le présumé auteur des actes occultes n’est autre que Mamy Ejaffi, le chargé de communication du port autonome de Conakry.

L’information a été révélée ce matin dans les ‘Grandes gueules’ de la radio Espace FM. Selon nos confrères, l’incriminé se trouve en ce moment sous les verrous. Les faits se sont produits dans la nuit du jeudi 23 avril 2015 aux alentours de minuit. Cette nuit-là  M. Mamy a été filmé seul et tout nu devant le bureau du Directeur général du Port autonome de Conakry, Mamadouba Sankhon, par les caméras de surveillance.

Le lendemain M. Sankhon, après  avoir visionné les images, a demandé des explications à son collaborateur. Mais celui-ci n’a pas pu justifier sa présence sur les lieux à cette heure tardive, ce qui conduit à son arrestation.

Ce n’est pas la première fois que de telles affaires éclatent au sein de l’administration guinéenne. Dans la guerre de positionnement qui opposent les « étoiles montantes » ou les jalousies entre patrons et subordonnés, les féticheurs sont souvent mis à contribution. En Guinée, la gestion du pouvoir fait fréquemment appel aux pouvoirs invisibles. A ne jamais oublier…

Thierno Diallo, pour Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.