Le CICR lance un Concours régional de reportage humanitaire ( Communiqué)

CICR – Communiqué de presse

30 mars 2021

Concours régional de reportage humanitaire

Abidjan – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) organise, du 30 mars au 29 juillet 2021, un concours régional pour primer les meilleurs reportages humanitaires sur le thème : « Les migrants disparus et leurs familles ».

Ce thème recouvre notamment : la rupture du lien entre les migrants et leurs familles ; les précautions à prendre pour les migrants ; les besoins des proches en cas de perte de contact ; les services de la Croix-Rouge : rétablissement des liens familiaux et recherche des migrants disparus sur la route ou en mer ; le processus de recherche et d’identification et son impact sur les familles.

Les perspectives à couvrir peuvent être celles des familles, d’ex-migrants, de praticiens ou d’autorités.

Ce concours, organisé depuis 2017, vise à intéresser les journalistes aux aspects humanitaires d’une problématique d’actualité. Il est ouvert à l’ensemble des professionnels des médias des pays francophones couverts par la Délégation du CICR à Abidjan : Côte d’Ivoire, Bénin, Guinée et Togo.

Cette année, le concours récompense les trois meilleures productions dans chacune des deux catégories suivantes : presse écrite/en ligne et télévisions/radios. Un jury, composé de cinq professionnels reconnus de la région, évaluera ces productions journalistiques selon des critères précis. L’annonce des résultats et la remise des prix auront lieu le 29 juillet 2021 à Abidjan.

Le CICR est convaincu que les journalistes, tout comme d’autres acteurs d’influence, peuvent jouer un rôle important dans la promotion de thèmes humanitaires.

Pour plus d’information, merci de contacter : Kadiatou Thierno Diallo, Coordinatrice Régionale sur le Genre, Tel: +224 622 33 67 45 E-mail: kadiatoudiallo2002@yahoo.fr Guehi Rasmina, CICR Abidjan, +225 27 22 40 70 00 E-mail : cguehi@cicr.org

VOICI LE REGLEMENT DE L’EDITION 2021

CONCOURS RÉGIONAL DE REPORTAGE HUMANITAIRERÈGLEMENT

Thème : Les migrants disparus et leurs familles

  1. Zone de Texte:    RÈGLEMENT DE L'ÉDITION 2021	:
  2. Cadre de création

Article 1

Le « concours régional de reportage humanitaire » est une initiative du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) destinée à susciter l’intérêt des journalistes pour les questions humanitaires.

Il récompense les meilleurs articles et productions des journalistes des pays francophones couverts par la Délégation du CICR à Abidjan : Côte d’Ivoire, Bénin, Guinée, Togo.

Article 2

Le concours s’inscrit dans le cadre de la couverture de thèmes humanitaires et de la promotion de l’action humanitaire et du droit international humanitaire (DIH) au sein des médias (presse écrite, digitale et audiovisuelle) de ces pays.

  1. : Gestion – Organisation

Article 3

Le CICR a la charge de son organisation et de sa gestion. Il bénéficie du soutien de partenaires.

Article 4

Le « concours régional de reportage humanitaire » s’étend sur quatre (4) mois, depuis la cérémonie de lancement officiel, le 30 mars, jusqu’à la proclamation des résultats, le 29 juillet.

  1. : Méthodologie et déroulement

Article 5

Le concours vise tous les médias d’intérêt public de ces pays : Catégorie 1

Presse écrite Presse en ligne

Catégorie 2

Radios (nationales, commerciales d’intérêt général, radios de proximité autorisées par l’autorité de régulation des médias du pays du candidat, radios commu- nautaires et rurales, web radios établies dans le pays du candidat).

Télévisions.

Article 6

Tout candidat au concours doit obligatoirement présenter un article de presse écrite/digitale ou une production audiovi- suelle/radiophonique sur le thème imposé pour l’édition 2021 :

« Les migrants disparus et leurs familles ».

Ce thème recouvre notamment :

la rupture du lien entre les migrants et leurs familles ; les précautions à prendre pour les migrants ;

les besoins des proches en cas de perte de contact ;

les services de la Croix-Rouge : rétablissement des liens familiaux et recherche des migrants disparus sur la route ou en mer ;

le processus de recherche et d’identification et son impact sur les familles.

Les perspectives à couvrir peuvent être celles des familles, d’ex-migrants, de praticiens ou d’autorités.

Cette production doit respecter l’un des genres journalistiques suivants : un reportage, une interview, une enquête, une émission et/ou un jeu radiophonique en libre antenne.

Article 7

Le CICR met, à titre d’exemple, à la disposition des participants la documentation suivante pour leur donner une vision d’ensemble de la problématique :

https://www.icrc.org/fr/document/senegal-temoignages-la- longue-et-silencieuse-souffrance-des-familles-de-migrants- portes

https://www.icrc.org/fr/migrants-portes-disparus https://www.icrc.org/fr/document/migrants_disparus https://www.infomigrants.net/fr/ https://mixedmigration.org/regions/west-africa/ https://www.rfi.fr/fr/podcasts/20200810-la-difficile-identifica– tion-migrants-morts-en-mer-en-tunisie https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/04/28/en-guinee– la-solitude-des-familles-de-migrants-disparus-en-mer-et-ou- blies-des-medias_6038049_3212.html https://missingmigrants.iom.int/report-missing https://familylinks.icrc.org/europe/fr/Pages/home.aspx

Article 8

Seuls les genres journalistiques recherchés seront sélectionnés. Les trois meilleures productions seront primées, dans chacune des deux catégories.

Les critères de notation, selon le barème défini par le CICR, prennent en compte les règles d’éthique et de déontologie journalistiques. De même que la pertinence du sujet abordé doit être en lien avec les principes humanitaires.

Article 9

Les contenus seront conformes aux lois, ne porteront pas atteinte aux droits ou à la dignité de l’être humain, n’inciteront ni à la haine ni à la violence.

Ils devront respecter les principes de neutralité et d’impartialité. Et devront être apolitiques et sans prosélytisme.

Les contenus seront inédits et originaux.

Les productions seront signées par leurs auteurs.

Article 10

La production du candidat doit :

Pour la presse audiovisuelle : avoir été diffusée sur les antennes de la radio ou la télévision pour laquelle il travaille et doit être d’une durée de 1 minute minimum à 8 minutes maximum. Les extraits d’une émission plus longue sont également acceptés, dans le respect du temps imposé.

Pour la presse en ligne et la presse écrite : avoir été publiée dans le journal dans lequel il travaille.

Pour être considérée, la production du candidat doit avoir été diffusée entre le 25 mai 2020 et le 2 juillet 2021.

  1. : Conditions de participation et critères d’évaluation

Article 11

Le candidat au concours doit être un journaliste ou un animateur exerçant dans les médias émettant régulièrement dans l’un des pays cités à l’article 1.

Le concours vise tous les médias d’intérêt public de ces pays comme décrit à l’article 5.

Article 12

L’évaluation du candidat porte sur les éléments suivants :

a ) adéquation du sujet abordé avec le thème « Les migrants disparus et leurs familles » ;

b ) utilisation des données basées sur des éléments de faits ; c ) originalité du sujet ou de son traitement ;

d ) impact de la production présentée sur le sort des personnes affectées – critère de l’impact humanitaire ;

e ) capacité d’analyse, argumentation, mise en perspective, esprit critique ;

f ) qualités d’exécution technique.

Article 13

Les productions doivent être déposées du 5 avril au 2 juillet 2021 à 16 heures – délai de rigueur – sous pli fermé dans les locaux du CICR à Abidjan, 2 Plateaux, rue J47, lot n°2261, T. +225 22 40 00 75 ou dans la Mission du CICR pour le Togo et le Bénin : Lomé, rue Ahodé Tokoin Casablanca – T. +228 22 21 60 74

Ou encore par email à cguehi@icrc.org et vadiomande@icrc.org sous la référence « CONCOURS JOURNALISTES 2021 » avec les noms et coordon- nées complètes du candidat.

Une confirmation de bonne réception par le CICR sera communiquée aux candidats par email ou téléphone.

Article 14

La sélection des productions/articles est du ressort exclusif du jury régional.

Article 15

Il est institué un jury régional de cinq membres désignés par le CICR qui sont des professionnels des médias et de la communication ainsi que des humanitaires. Les membres du jury auront pour mission de sélectionner en toute impartialité et indépendance les meilleures productions qui seront récompensées.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.