Le Directeur National des impôts à l’origine de la contre performance économique (Tribune)

Dans l’histoire des Directeurs généraux des impôts de Guinée, Aboubacar Makhissa est le moins compétant et efficace. Depuis sa nomination le 16 Février 2016 à la tête de la Direction nationale des impôts, ce cadre s’est immédiatement transformé en véritable machine de démagogie juste pour se maintenir aux affaires.

Le rôle d’un grand cadre c’est de prouver sa capacité son leadership et son intégrité en vue d’atteindre les attentes du peuple de Guinée. C’est pourquoi un faux prix de meilleur responsable de régie financière d’Afrique a été négocié de toutes pièces pour masquer son incapacité à relever le défi du côté du Maroc l’an dernier.

Pourquoi la fondation Padev 225 de la Côte d’Ivoire pourra offrir deux prix au cours d’une même année à deux guinéens car on se souvient également du cas du ‘’Chérif de Kaloum’’ Aboubacar Bobo Camara.

L’incohérence de ce prix réside du fait que la Guinée ne fait même pas partir du G20 même sur le plan africain, nous sommes à la queue.  La valeur d’un cadre c’est la queue du peloton des pays émergent d’Afrique. La loyauté aux actions d’innovations et de performance et non à des spectacles folkloriques aux couleurs du parti au pouvoir. Cette contre performance s’explique par la réduction du volet recettes de la loi des finances initiales 2017 -2018 . La visite du FMI et de la banque mondiale en juin dernier qui avait confirmé la faible mobilisation des recettes du pays. Cette contre performance s’explique: par la politisation des structures des impôts par des cadres alimentaires et démagogues dont le critère de choix c’est le militantisme et non le mérite. C’est ce qui explique le retard de ce pays. En plus, il l’organisation des mamayah en faveur du Rpg arc-en-ciel les réunions politiques du parti au pouvoir qui se tiennent régulièrement dans les locaux du département. Pour preuve le mouvement fantôme favorable au 3ème mandat qui se nomme en langues du terroir ( wo lou akha kha woliragnon) cela veut dire laisser le finir ses œuvres est une pure démagogie.

Malgré les différents soutiens politiques autour de ce fantôme cela ne l’a pas épargné la cuisante dans son Fria natal, une véritable humiliation pour celui qui se considérait en empereur de Fria. Le chef d’état en tenant compte du principe de résultats des cadres du Rpg arc-en-ciel. Il y a également, le manque de transparences dans les contrats de prestations relatifs aux services de gardiennage, de nettoyages et de rénovations. Nous avons l’exemple de l’entreprise CIFREE Guinée qui était en conflit avec la direction nationale des impôts pour non payement des engagements financiers sur la rénovation de leur bâtiment avec une facture dépassant les 2 milliards de nos francs.

A cela, s’ajoute, le manque de transparence dans le recouvrement des taxes d’habitations ainsi que les taxes dans les zones minières. L’instabilité sociale dans ses zones dépend en grande partie de la faible utilisation des impôts et taxes. Sans oublier, le manque de lisibilité de l’impact des impôts dans leurs quotidiens En dehors de ces facteurs négatifs, l’actuel Directeur des impôts entretien des lobbyng des journalistes et autres hommes de mains. Ce week-end pompeux digne d’un prince à New york dans son Fria natal en compagnie des dizaines de jeunes qui prennent en otage tous les hôtels et bars de la cité des alumines avec des factures saignantes sur le dos du contribuable guinéen. De lourds soupçons pèsent sur certaines propriétés réalisées en un laps de temps dans la ville natale de Fria. Nous demandons les investigations sur la villa chic du côté de Fria, la résidence de Tormelin en chantier des plantations et d’autres actions dans certaines sociétés privées .

 Nous voulons qu’à l’issue du prochain remaniement que des cadres véreux de ce genre soit mis en touche de l’administration. En cette phase d’économie de marché basée sur la compétitivité et la pro activité, notre pays a besoin des jeunes cadres capables d’inverser la donne économique et de répondre aux exigences des partenaires financiers. On a absolument besoin de ses compétences car la Guinée est sous programme avec les bailleurs de fonds.

Signé Babara Camara, Activiste politique

E-mail : bcamarababara@gmail.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.