« Le drame de l’Ethiopian Airlines touche un jeune avion à la pointe de la technologie »

Le crash d’un Boeing B737 Max, dimanche 10 mars, fait peser des soupçons sur cet avion prometteur, dont 5 000 sont en commande. Plus que jamais, il est important de renforcer l’interface homme-machine, explique Philippe Escande, éditorialiste économique au « Monde ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.