Le FIDEL sur la concession du Port : « Une humiliation ! »

Peu perceptible depuis la fin des communales, le leader du FIDEL se fait de la voix, suite à la concession du port aux Turcs. Mohamed Lamine Kaba, cet ex-responsable du RPG rappelle que ce dossier du Port de Conakry est synonyme de« souveraineté de l’Etat qui a été trainé dans la boue. »

Pour l’opposant, « Lorsque je vois que ce projet n’a été signé que par la directrice et son adjoint je crois que c’est une humiliation. La logique voudrait que certains chefs de départements ministériels soient impliqués parce que ce projet à une incidence financière. Donc du coup, ce sont les départements des Finances, du Budget et du Transport qui devaient engager ce dossier, pas une directrice.Vu la taille du projet, ça méritait aussi l’approbation de l’Assemblée nationale, ce qui n’a pas été fait. Ça, c’est une question de forme. Maintenant, sur une question de fond, vous vous rendrez compte qu’aussi le business plan d’Albayrak n’a pas été détaillé et ne permet pas d’évaluer sa capacité financière. Donc ce qui est un handicap sérieux », admet-il dans un entretien qu’il a accordé à des confrères.

Mohamed Lamine Kaba rappelle : « Ils disent aussi qu’ils vont investir plus de 500 milliards dans une fourchette de 30 ans, ça ne se justifie pas. Et dans le document qui fait plus de 69 pages, vous vous rendez nettement qu’aucun ne vient d’Albayrak, ces recettes seront amassées pendant l’exécution du contrat. Ça veut dire que les 500 milliards viendront de la Guinée. Ce qui suppose que les gens n’ont pas fait montre de leur capacité financière. Mais aussi nulle part dans le contrat on ne se rend compte de l’intégration du personnel. » Et de conclure :« Ce projet n’honore pas le pays. Le gouvernement doit revenir sur la raison en vue de revoir bien le projet. Parce que quand ils disent qu’ils vont avoir une recette de 15 millions de dollars, mais la recette du port en 2017 a fait 40 milliards GNF. Selon certaines informations que nous avons, il parait qu’elle aurait été classée parmi une liste noire d’entreprises qui coopèrent avec les terroristes. »

Alpha Condé qui a vendu ce Port ne saurait écouter ces ‘’élucubrations’’, surtout quand elles émanent d’un ex-responsable de son parti.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.