Le militaire tabassé à Bambéto évacué au Maroc

Une semaine après avoir été tabassé à mort à Bambéto par des jeunes en colère, qui revenaient d’un enterrement d’un de leurs collègues tué par balles à Wanindara,  le Capitaine Vivien Gérard du BATA (Bataillon Autonome des Troupes Aéroportées) a été évacué au Maroc pour poursuivre les soins.

C’est moins l’information rapportée par le Directeur de l’Information et des Relations Publiques auprès de l’état major de l’armée.

Sur sa page facebok, Aladji Cellou Camara a indiqué que le béret rouge est arrivé à Rabat :

’Evacué par le ministère de la Défense nationale, le capitaine Vivien Gérard, gravement blessé lors d’incidents survenus en banlieue de Conakry, est arrivé ce matin, au Maroc, pour poursuivre ses soins dans un hôpital spécialisé”., a-t-il écrit.

Au lendemain de cette violence, les autorités guinéennes ont décidé d’installer des PA le long de l’axe Hamdallaye-Bambéto-Cosa-Cimentérie-Kagbélen, pour, dit-on, lutter contre l’insécurité et le grand banditisme dans la zone, à travers des patrouilles mixtes (police, gendarmerie, armée).

Une décision qui a été vivement critiquée par les défenseurs des droits de l’homme et des acteurs politiques, amenant le gouvernement à élargir la mesure vers les autres communes de la capitale.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.