Le Parlement britannique a voté pour reprendre le contrôle de l’agenda du Brexit

A cela, s’ajoutent trois nouvelles défections au sein du gouvernement de Theresa May, infligeant un nouveau camouflet à la première ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.