Le pèlerinage s’invite dans l’installation des exécutifs communaux

C’est manifestement à cause du retour déjà amorcé des pèlerins que l’installation des exécutifs communaux n’a pas encore eu lieu. C’est du moins ce que laisse entendre Kassory Fofana.

Le Premier ministre l’a dit au cours d’une émission de grande écoute à Conakry : « Ce que le ministre de l’Administration du territoire m’en dit est que le budget même est dégagé et encaissé. Un souhait a été exprimé par l’opposition, c’est la période du pèlerinage ; il y a des candidats qui sont en pèlerinage, ça peut créer des problèmes, parce qu’on ne peut pas se présenter par procuration ou voter par procuration. Il m’a dit : « Monsieur le Premier ministre, on  est obligé d’attendre un peu, pour ne pas qu’on crée d’autres problèmes. Je pense que rien ne s’oppose à la mise en place et à l’exécution des engagements issus des derniers arrangements ».

Pourtant, il y a quelques jours, nous annoncions des charivaris dans l’installation des conseillers communaux. Les mêmes opposants s’impatientaient sachant que rien n’est jamais acquis avec le régime.

Une occasion pour Damaro Camara de mettre tout le monde d’accord : « Il y avait des ajustements à faire entre mon ami Aliou Condé et moi sur certains quartiers. Par exemple à Bissikirima, il ne s’agissait pas de la commune rurale, mais des districts. L’exécutif de la commune rurale est libre aux élections. Dans les accords quand on dit 6 communes rurales, on a cru que c’est les exécutifs communaux. Donc, il y a encore les problèmes de ce genre qui sont à régler. Sur les listes des quartiers, il y a eu des erreurs qu’on est en train de corriger. »

De toutes les façons,« C’est l’opposition qui a demandé à ce que les conseillers communaux ne soient pas installés depuis 6 mois. Maintenant, attendre 2 ou 3 semaines ça leur paraît trop long. Alors ce sont eux qui ont bloqué le pays pendant 6 mois. »

Entre la version de Damaro et celle de Don Kass, on ne sait plus à quoi s’en tenir.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.