Le RPG conscientise sa troupe !

La chienlit dans les rangs du RPG inquiète l’état-major du parti présidentiel. Le navire jaune tangue. A certains endroits, il a tout simplement pris l’eau. Des militants acceptent difficilement la défaite du ‘’Grand parti’’.  C’est pourquoi au cours de la dernière assemblée générale ordinaire du parti, le secrétaire nationale Saloum Cissé en même temps, vice-président de l’Assemblée nationale a tenté de conscientiser la troupe.

Extrait : «Mettez-vous dans l’esprit d’un responsable du RPG. Dire que ce si ce n’est pas moi, en tout cas pas un autre. Cela n’est pas dans la déontologie du parti. Même si tu as l’intention ardente de devenir ce que tu veux, quand la direction nationale du parti donne des instructions et que le consensus n’arrive pas à être observé autour de toi, tu cèdes pour que la cohésion ne soit pas rompue (…). On dit souvent que la souffrance unie plus que la joie. Il ne faut pas que les intérêts égoïstes nous désunissent. Dans toute entité, il y a toujours des personnes qui peuvent exagérer. La direction nationale du parti invite tout le monde à observer une discipline de rigueur. »

Comme si cela ne suffisait pas, Lansana Komara est venu à la rescousse : «Nous demandons à nos militants d’accepter la décision du parti. Nous vous invitons à respecter les clauses de l’accord signé entre nos formations politiques. Si la direction nationale du parti a signé cet accord, c’est dans l’intérêt supérieur du peuple de Guinée pour que nous puissions développer notre économie dans la paix. » C’est autant dire que le RPG est dans une nasse sans précédent. On sauve donc ce qui peut l’être.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.