Le safari d’Alpha Condé vu par le GRUP

« J’aurai souhaité qu’à la date d’aujourd’hui, qu’il aille faire des inaugurations que de poses de premières pierres. C’est à cela, on devait être amenés. » Le GRUP apporte tout de même un bémol avec cet adage « Mieux vaut tard que jamais. »

Partant, par la voix de Papa Koly Kourouma, le GRUP estime que si Alpha Condé suppose que c’est aujourd’hui qu’il faut aller poser  les premières pierres, Dieu soit loué. Ces premières pierres sont posées, c’est pour l’émergence de la Guinée, c’est pour la croissance de la Guinée.

Par contre, « Ce que nous demandons, ce que cela ne soit pas de la poudre aux yeux des Guinéens. Parce qu’on a tellement vu de poses de premières pierres… L’année dernière, on a vu la pose de la première pierre de la route Coyah-Dabola. A la date d’aujourd’hui, je ne sais même pas si dix mètres ont été réalisés dans ces travaux. Il y a trois ans, on a posé la première pierre de la route Kankan-Kissidougou. A la date d’aujourd’hui, je crois que les usagers souffrent encore plus qu’hier. Il y en a plein de poses de premières pierres. »

Le GRUP regrette le fait que «Jamais, on a assisté à une inauguration. Je pense qu’on devait arrêter cette manière de tromper le peuple. On n’a pas besoin d’organiser des fêtes pour aller faire des premières poses. Surtout quand il s’agit de la route, elle parle d’elle-même. On fait aujourd’hui, demain, on y passe dessus, on dira que le président de la République a fait une route. Son ministre des Travaux publics a réalisé une route, on n’a pas besoin d’aller faire des festins pour tout simplement poser la première pierre d’une route. Donc, il est préférable qu’on fasse la route et qu’on passe dessus et on n’apprécie que d’aller organiser une fête. Cela s’appelle du tape-à-l’œil. Qu’on arrête ! », fulmine le GRUP dans la presse locale.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.