Le sort des routiers, nouveau casse-tête européen

Les barrages filtrants des routiers devraient s’étaler tout au long de la semaine, à l’appel de la Fédération européenne des travailleurs des transports (ETF). Les routiers, qui ont été exclus de la récente « directive sur le travail détaché », expriment ainsi leur colère face à une « concurrence déloyale » en provenance des pays de l’Est, de l’Espagne et du Portugal. L’Union européenne a, en effet, décidé que leur situation particulière sera examinée dans un « paquet mobilité » qui prendra encore plusieurs mois ou plusieurs années.

La Commission de Bruxelles a proposé, en mai dernier, dans le ca…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.