Le Syndicat des enseignants projette une grève le 12 février prochain

Après deux mois de suspension, le Syndicat des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), version Aboubacar Soumah, projette une grève à compter du 12 février prochain. Alors qu’Aboubacar Soumah et certains de ses collègues syndicalistes ont été placés sous contrôle judiciaire, le préavis de grève fait état de

  • la levée de la suspension du salaire du camarade Aboubacar Soumah ;
  • Le paiement intégral des 40% avec effet retroactif de la valeur monétaire du point d’indice à 1030 ;
  • La fixation du salaire de base à huit millions de francs guinéens (8 000 000GNF) pour tous les enseignants.

« Le bureau exécutif national invite toutes les enseignantes, tous les enseignants et enseignants chercheurs de Guinée à observer ce mot de grève en restant à leur domicile. Il invite également leurs parents à garder leurs enfants à la maison », indique-t-on dans l’avis de grève du SLECG.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.