« Le terroriste de Christchurch s’inspire du courant nativiste anglo-saxon »

Dans le manifeste qu’il signe pour expliquer son geste, l’auteur de l’attentat contre des musulmans en Nouvelle-Zélande se montre avant tout imprégné d’idées venant de sources anglo-saxonnes, et moins des thèses de l’écrivain français Renaud Camus, estime l’historien et politiste Stéphane François.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.