Le West Africa Trade & Investment Hub Co-Investit avec Cordaid pour Accompagner les PME dans la Région

Dans un communiqsué dont Kbabachir.com dispose d’une copie, l’ambassade des USA en Guinée indique qu’en partenariat avec U.S. International Development Finance Corporation (DFC), le West Africa Trade & Investment Hub, financé par l’USAID, a annoncé son premier projet de co-investissement avec Stichting Cordaid (Cordaid), une filiale du groupe Cordaid Investment Management B.V. (CIM), pour améliorer l’accès au financement des petites et moyennes entreprises (PME) et des institutions de microfinancement (IMF) au Burkina Faso, en Guinée, au Mali et en Sierra Leone.

Lisez le communiqué:

Conakry, le 25 janvier 2021

Le West Africa Trade & Investment Hub Co-Investit avec Cordaid pour Accompagner les PME dans la Région

37 Millions de Dollars de Nouveaux Investissements Privés à Catalyser avec l’Appui du Gouvernement Américain En partenariat avec U.S. International Development Finance Corporation (DFC), le West AfricaTrade & Investment Hub, financé par l’USAID, a annoncé son premier projet de co-investissement avec Stichting Cordaid (Cordaid), une filiale du groupe Cordaid Investment Management B.V. (CIM), pour améliorer l’accès au financement des petites et moyennes entreprises (PME) et des institutions de microfinancement (IMF) au Burkina Faso, en Guinée, au Mali et en Sierra Leone. A travers ce partenariat public-privé, le co-investissement pourra générer près de 37 millions de dollars de nouveaux investissements privés dans les pays ciblés et redynamiser les économies locales en créant plus de 20 000 emplois directs et indirects, tout en augmentant la valeur des exportations de 30 millions de dollars pendant la durée du projet. Cette collaboratio n vise également à promouvoir le commerce et les investissements dans les deux sens entre les États.

Unis et l’Afrique de l’Ouest, conformément à l’initiative du gouvernement américain, Prosper Africa.

“Nous sommes ravis de ce partenariat, le premier d’une série d’initiatives dans le cadre de notre programme de subventions, et nous nous réjouissons de leur effet catalyseur sur l’économie de ces pays en attirant des capitaux privés et en créant des emplois, notamment pour les PME qui s’efforcent de survivre dans les économies les plus fragiles en Afrique de l’Ouest, et pour lesquelles l’accès au financement est très limité », a déclaré Michael Clements, Chef de Projet du Trade Hub.

Les économies de la région du Sahel en Afrique de l’Ouest étant parmi les plus fragiles au monde, CIM, le Trade Hub et DFC s’engagent ensemble pour lutter contre le niveau élevé de pauvreté, le chômage, les conflits et la désertification grâce aux investissements du secteur privé. Les PME sont essentielles à la création d’emplois et à la stabilité économique de la sous-région. Toutefois, sans accès au financement, leur capacité à absorber le nombre grandissant de personnes en âge de travailler est très limitée. Aussi, les entreprises dirigées par des femmes sont-elles très souvent confrontées à des difficultés particulières pour financer leurs activités. Malgré le besoin urgent de financement à long terme pour participer à la croissance et au maintien de ces PME, la perception des risques de marché et risques-pays dissuade souvent les investisseurs étrangers à s’associer aux initiatives à fort impact économique.

Afin d’inverser cette tendance, le Trade Hub a octroyé une première subvention aux pertes de 2 millions de dollars à Cordaid, comme outil d’atténuation des risques et qui permettra d’ouvrir un pipeline de capitaux privés gérés par CIM. Le portefeuille de garanties de prêt de 14,75 millions.

de dollars américains de DFC permet de bonifier le crédit accordé par le Trade Hub et d’attirer des investissements dans le fonds de CIM. En plus d’un montant d’un million de dollars accordés par Dutch Postcode Lottery, également comme première subvention à la perte, ces sources de financement créent un environnement économique favorable qui encourage les capitaux privés à investir en collaboration avec d’autres acteurs économiques malgré les risques dans la région du Sahel et les effets de la pandémie de COVID-19.

« Ce projet va s’étendre à des milliers d’entrepreneurs dans plusieurs pays fragiles qui sont confrontés à des défis économiques importants, notamment en raison des impacts de la pandémie de COVID-19», a déclaré Dev Jagadesan, PDG par intérim de DFC. « Ce projet renforce notre engagement à prioriser nos actions dans les régions où l’investissement est le plus nécessaire.»

Le projet s’inscrit dans le contexte de l’initiative 2X de DFC, sachant qu’au moins 30 % des prêts de CIM seront destinés à des entreprises détenues ou dirigées par des femmes ou à celles offrant des produits ou des services qui procurent des avantages tangibles aux femmes. En outre, CIM mettra davantage l’accent sur le marché des jeunes pour mieux les intégrer dans l’économie locale.

« La fragilité au Sahel est largement répandue sous de multiples formes. Nous ne prétendons pas que nos investissements seront la solution miracle. Nous sommes toutefois certains qu’une partie de nos interventions contribuera à renforcer la résilience, car nous concentrons nos efforts sur les opportunités qui participent à l’accès au financement et à la création d’emplois, tout en catalysant des investissements supplémentaires dans ces économies les moins desservies », a déclaré Brenda Pennell, qui gère le portefeuille de Cordaid en Afrique de l’Ouest.

À propos de West Africa Trade & Investment Hub : Le West Africa Trade & Investment Hub (Trade Hub) est une initiative financée par l’USAID qui catalyse la croissance économique en co- investissant avec le secteur privé pour générer de nouveaux investissements, créer des emplois et augmenter la valeur des exportations régionales et internationales en Afrique de l’Ouest.

À propos de Stichting Cordaid et Cordaid Investment Management BV: Cordaid Investment Management BV (CIM) est la branche de gestion d’actifs du groupe Stichting Catholic Organization for Relief and Development Aid (Cordaid), basé aux Pays-Bas et un pionnier de l’ouverture des marchés pour promouvoir les investissements depuis 1997.

À propos de USAID : L’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) est l’organisation gouvernementale leader aux États-Unis, qui œuvre pour mettre fin à l’extrême pauvreté mondialeet permettre à des sociétés résilientes et démocratiquesde réaliser leur potentiel.

A propos de DFC : United States International Development Finance Corporation (DFC) est l’institution de financement du développement du gouvernement fédéral des États-Unis chargée de faciliter le financement de projets de développement du secteur privé dans les pays à revenu faible et intermédiaire.

A propos de Prosper Africa : Prosper Africa est une initiative du gouvernement américain qui offre de nouvelles opportunités commerciales en Afrique — au profit des entreprises, des investisseurs et des travailleurs en Afrique et aux États-Unis. L’objectif est d’accroître les échanges et les investissements entre les États-Unis et l’Afrique.

Pour les questions, veuillez contacter : Olga Balangala olga@beaninsider.com InsiderPR: Rélations du Média

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.