Les comptes publics sont-ils vides ? On en sait un peu plus…

L’Etat est en train de chercher à renflouer les caisses par tous les moyens. Il se rabat sur les consommateurs. Il rabat sur la population. Il fait payer à la majorité silencieuse toute la délinquance financière perpétrée ces dernières années. Les comptes publics sont donc à plat. Et on en sait un peu plus. Du moins, Dalein Diallo nous enseigne.

Extrait : « Il y a eu beaucoup de gaspillage d’argent l’année 2020. Les comptes publics sont au rouge. Pour financer le 3ème  mandat,  pour acheter les consciences mais aussi pour financer les 3 élections, il y a eu le double scrutin illégal du 22 mars et l’élection du 18 octobre. Puisque Alpha  ne voulant pas que les partenaires regardent comment on organise les élections a refusé toute aide alors qu’il y a de l’argent pour financer les élections. Mais naturellement ça s’accompagne avec une mission d’observation électorale, des missions d’assistance technique et d’évaluation. Et comme il avait décidé de faire un coup d’Etat électoral, il a dit ‘’gardez votre argent, j’utilise mon argent’’. Ça c’est un. Et voilà aujourd’hui la corruption, les comptes sont au rouge il faut refaire de l’argent en utilisant le carburant, on va faire appel à l’épargne, même pas à l’épargne, mais réduire le train de vie de la population. C’est ce que je n’accepte pas. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.