Les décodeurs Fusion numérique présentés aux médias

Suite au passage de l’analogie vers le numérique début juillet 2015, la société chargée de la migration, Fusion numérique, a présenté ce mercredi à la presse les nouveaux décodeurs qui permettront de recevoir les programmes des chaînes publiques, et privées ainsi que des stations étrangères. Selon le directeur général délégué de ladite société, les installations sont terminées et l’essai sera bientôt lancé.

En plus des deux chaînes publiques (RTG Koloma et RTG Boulebinet), les médias privés et étrangers seront intégrés dans le système de distribution. Grâce à ces appareils, les médias d’État seront reçus gratuitement sur toute l’étendue du territoire national. Le coût du projet est estimé à 80 millions de dollars. Pour l’essai, mille foyers recevront gratuitement de décodeurs.

Outre la réception des images d’excellente qualité, ils permettront de capter des stations radio, enregistrer des émissions et regarder et/ou écouter les contenus stockés dans un support USB.

Les décodeurs seront fournis gratuitement, mais pour recevoir les chaînes – non citées ci-haut – le client devra se souscrire à l’une des deux formules d’abonnement proposées (3$ pour 20 chaînes ou 15$ pour 60 chaînes).

Cette migration annoncée – une fois terminée – révolutionnera la télévision en Guinée où malgré l’existence de plusieurs sociétés de distribution, la plupart des foyers ne peut pas les acquérir à cause de leurs prix exorbitants.

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.