Les deux jeunes tués lors des manifestations ont rejoint leur dernière demeure

Mamadou Samba Diallo et Mamadou Cellou Diallo, tous les deux tués par balles à Cosa et Bambéto, lors des dernières  manifestations ont été inhumés ce vendredi au Cimetière des martyrs à Bambéto.

Ce qui totalise les 98 victimes des répressions policières du régime en place depuis l’accession du président Alpha Condé au pouvoir.

Ils ont été accompagnés par des parents, amis et militants de l’opposition à leur dernière demeure.

Des citoyens très attristés par cette attitude des forces de l’ordre qui abattent des citoyens comme des gibiers dénoncent l’indifférence de la justice et exigent la lumière sur ces tueries.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.