Les femmes de l’opposition chez Premier ministre : Ce qu’ils se sont dits…

Après une série de manifestations de rue et de sit-in, les femmes de l’opposition étaient chez le Premier ministre, ce lundi 03 décembre.

Kassory Fofana et ses hôtes ont échangé sur les tueries perpétrées lors des manifestations politiques en Guinée. Les femmes de l’opposition qui réclament justice aux victimes de ces violences, ont exprimé leur vive préoccupation. En retours, le Premier aurait promis de faire de son mieux pour que justice soit rendue aux victimes. C’est en tout cas, ce que rapporte, la porte-parole des femmes de l’opposition qui s’est exprimée à la presse locale à sa sortie d’audience avec le Chef du gouvernement guinéen :

« Je ne souhaite pas faire de déclaration aujourd’hui. On s’est juste vus, on a eu l’engagement du Premier ministre que justice sera rendue aux victimes des manifestations. Il y a quand même un espoir. Car, la rencontre s’est bien passée. Il n’a pas donné de délai mais, il m’a promis fermement qu’il fera son travail et qu’on peut compter sur lui », a-t-elle expliqué.

A la question de savoir si les manifestations vont continuer, Hadja Maimouna Diallo répond :

« Bien sûr que nous allons continuer les manifestations tant qu’on n’a pas quelque chose en main ».

En attendant des actions concrètes pour identifier et juger les coupables de ces tueries, les femmes de l’opposition peuvent garder leur mal en patience, car le Premier ministre n’a pas donné un délai.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.