Les femmes de l’opposition projettent une marche ce mardi

A l’issue d’une plénière tenue ce lundi, les femmes de l’opposition annoncent une nouvelle marche ce mardi dans la Commune de Ratoma.

A travers cette série de mouvements de protestation, les opposantes dénoncent une nouvelle fois les tueries contre les pauvres citoyens lors des manifestations. A ce jour, on compte 103 victimes de la répression policière des manifestants depuis l’accession du président Alpha Condé au pouvoir.

Face au silence de la justice, les femmes de l’opposition, qui ont écrit une nouvelle un mémorandum, qui a été présenté au premier imam de la grande mosquée Fayçal et l’archevêque de Conakry, comptent battre le pavé ce mardi à Conakry.

Il reste à voir si, comme la dernière manifestation, ces opposantes pourront une nouvelle fois braver l’interdiction de marcher pour exprimer leur colère.

Depuis plus de trois mois, la Guinée vit au rythme des manifestations politiques et sociales liées à l’installation des exécutifs  communaux et à la grève des enseignants, qui paralyse le secteur de l’éducation.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.