Les Finances démontent les contres vérités de Damaro

Le député dit de la majorité est rattrapé par un gros mensonge fait de dénis et de mépris. A sa trousse, le ministère des Finances. En effet, Damaro Camara avait dans une interview réalisée par nos confrères de Guinée news, déclaré – parlant de la crise sociopolitique en Guinée – que les avions sont toujours plein et que le gouvernement travaille bien, sous la vigilance d’Alpha Condé.

« Les avions sont toujours remplis. Par rapport à 2011, on a beaucoup plus de compagnies aériennes. Aujourd’hui, on a beaucoup plus d’ambassades, on a beaucoup plus d’investissement et quand un grand pays comme la Chine finance un barrage de plus d’un milliard de dollars et pré-finance jusqu’à 57 % avant même qu’on signe une quelconque convention, c’est une preuve de confiance. Nous, on s’en réjouit.  Qu’ils manifestent jusqu’en 2020. Je n’ai rien à dire, c’est leur décision. Mais ce qui reste sûr, ça n’a rien à voir avec  les élections. C’est juste pour rendre le pays ingouvernable. Mais le pays sera gouverné », avait soutenu le député.

Faux, absolument faux, réplique les Finances. Selon un rapport du MEF, cité par la presse locale, ces derniers mois les violentes manifestations enregistrées en Guinée ont durement touché le trafic aérien. Le mouvement d’aéronefs a connu un ralentissement de 19,6 pour cent en août, passant à 677 vols, contre 842 dans le même mois un an plutôt.Dans le même temps, le nombre de passagers aériens à destination de Conakry a chuté de  22.4 pour cent. C’est autant dire que les manifestations politiques et autres grèves spontanées ou réelles ont des incidences nuisibles sur l’économie nationale. Le RPG aura beau maquillé mais, les réalités sont toutes autres.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.