Les journalistes autorisés à exercer leurs activités au delà des heures du couvre-feu

C’est l’une des décisions phares prises ce lundi par le CNRD à l’issue des travaux sur les concertations nationales.  Après les doléances posées par les journalistes sur les difficultés d’exercer leurs activités pendant les heures du couvre-feu (22h à 4 h du matin), le Colonel Mamady Doumbouya a entendu le cri de cœur des journalistes.

Le Président du CNRD a autorisé à ce que les journalistes détenteurs des cartes de presse puissent circuler librement au delà des heures du couvre-feu. Désormais, les cartes de presse serviront de laisser-passer pendant les heures du couvre-feu (22h -4 h). Il a été demandé au Secrétaire général du ministère de la Communication de se mettre en rapport avec la HAC pour accélérer la délivrance des cartes de presse aux journalistes déjà enrôlés mais qui n’ont pas encore reçu leurs cartes.

Une décision qui a été vivement saluée par les professionnels des médias.

Tout en invitant les journalistes à plus de responsabilité dans  l’exercice de leur métier, le Colonel Mamadi Doumbouya a demandé aux journaliste de dénoncer la corruption et œuvrer en faveur de la cohésion nationale.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com    

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.