Les législatives en préparation dans le guêpier haute-guinéen

Bourbier de la Savane, guêpier de Siguiri, Kouroussa et Mandiana, chaudron haute-guinéen, etc. Les noms manquent pour qualifier le climat délétère qui caractérise cette partie de la Guinée, considérée comme les fiefs d’Alpha Condé, mais dont les promesses non tenues ajoutées à l’agonie longue du RPG risquent de précipiter le départ du président et de ses affidés. C’est tenter de recoller les morceaux et prendre le pouls de sa popularité que Kassory y est allé.

Des discours décousus ont été tenus. Mais les législatives semblent davantage préoccuper le Premier ministre, sentant les rangs du parti au pouvoir s’interrompre sans discontinuer. Plus aucun militant ne croit en l’avenir, de la bonne foi. Don Kass, comme les autres voient partout la main d’un opposant. A ce jour, il appelle à la vigilance et aller voter massivement Alpha Condé et RPG : « L’abstention à ce vote n’est pas permis parce que si nous perdons les élections législatives c’est la porte ouverte au blocage institutionnel pour le professeur Alpha Condé et c’est la porte ouverte pour freiner son élan de construire cette Guinée que nous ambitionnons tous. » Il est conscient  que « L’abstention, nous devons le savoir donne des muscles à l’opposition pour nous nuire ou au minimum pour s’égosiller sur des sujets totalement faux. Victoire du R.P.G aux législatives, soutien absolu à notre champion le professeur Alpha Condé. »

Pendant ce temps, Conakry croule sous les immondices, malgré les 9 milliards 600 millions débloqués pour débarrasser la capitale des montagnes d’ordures.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.