Les manifs de rue de Dalein évoquées avec les mareyeuses

C’est un Alpha Condé presque en transe qui a parlé avec les mareyeuses à propos du Port vendu aux Turcs. Il en a profité, comme c’est toujours le cas, pour envoyer des piques à Dalein Diallo : «Nous, on a été opposants ici : Bâ Mamadou, Siradiou Diallo, pendant 30 ans. Mais on n’a jamais cassé les véhicules des citoyens, ni détruit leurs  maisons. Mais un opposant qui déverse ses militants dans la rue pour tuer, est-ce que c’est un opposant ? Mais ceux qui veulent que le pays n’avance pas ont échoué, le soleil de la Guinée a brillé et le reste : le chien aboie la caravane passe.  J’ai dit aussi que le crachat du crapaud ne peut pas tacher la blancheur de la colombe ».

Cette sortie d’Alpha Condé fait suite à celles effectuées par le chef de fil de l’opposition tant au niveau des radios locales qu’au cours de l’assemblée générale ordinaire de l’UFDG, le samedi dernier à Conakry. Dalein a tout bonnement démonté la fourberie du régime :
« Le bradage de nos ressources dans des conditions scandaleuses comme la concession qui vient d’être donnée à la société Albayrak, c’est un dossier d’Alpha Condé. Le ministre de l’Economie et des Finances, ministre en charge du portefeuille de l’Etat, n’a pas été associé. Le ministère des Transports même n’a pas été associé, même s’ils estiment que c’est un devoir pour lui de défendre tout ce que monsieur Alpha Condé fait », a dénoncé Dalein Diallo.

Avant d’ajouter : «  La concession a été signée par la directrice générale du port; même le conseil d’administration n’a pas été sollicité. Le gouvernement n’a pas été associé, c’est la Présidence et la direction générale du port, sur instruction ferme d’Alpha Condé qui l’ont signée. On envoie l’accord le 09 août et on dit qu’il faut signer parce qu’il doit aller en Turquie et qu’il doit aller avec le document. Les techniciens du port n’étaient pas d’accord ; mais, l’instruction était ferme, il fallait le faire. »

On comprend donc pourquoi Alpha Condé était en transe…

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.