Les populations de Labé volent au secours des étudiants du centre universitaire

Les citoyens de Labé vivant à l’intérieur et à l’extérieur du pays ont positivement répondu au SOS lancé par les étudiants du centre universitaire de Labé (CULBE). Pour rappel, ces étudiants en grand nombre de confession musulmane avaient lancé un SOS sur les différents médias évoluant dans la préfecture de Labé, afin qu’on leur vienne en aide en cette période du mois saint de ramadan, car disaient-ils à l’époque, ils étaient très difficile pour eux d’avoir de quoi à manger au moment de la rupture.


Au total, plus d’une tonne de riz et une somme faramineuse de plus d’un million FG ont été remis aux étudiants ce mercredi 08 juillet 2015 ,dans les locaux de la radio espace foutah. La remise officielle a été faite en présence de certains donateurs notamment El hadj Thierno Mamadou Badrou Bah, grand imam de la mosquée de Karamoko Alpha Mo Labé ,Honorable Mamadou Cellou Baldé, député uninominal de Labé et Honorable Diouldé Sow , député uninominal de Pita, pour ne citer que ceux-là.

Prenant la parole, le grand imam a indiqué que c’est le devoir de tout croyant d’aider son prochain quand il est dans des difficultés, car poursuit-il, c’est sont les futurs cadres de cette nation avant de conclure : « C’est une habitude de Labé, d’aider n’importe quelle personne.»

De son côté, le député uninominal de Labé indique que : « C’est d’abord de la compassion et de la solidarité, par rapport au mois saint de ramadan. Mais également de la compassion et de la solidarité par rapport à ses jeunes frères. Qui, nous savons, même si les pécules étaient correctement payés, ce sont des pécules qui sont nettement en dessous du SMIG (salaire minimum inter guinéen) (…) c’est des jeunes qui sont vraiment dans des situations très difficiles, qui n’arrivent pas à dormir correctement et qui ne mangent pas correction et qui étudient dans des conditions très pénibles.»

Et de renchérir : « Quand nous avons appris ce SOS à travers les médias, on a eu un pincement au cœur. Immédiatement, nous avons contacté nos collaborateurs, donc c’est ce cri de cœur qu’ils ont entendu et ils nous ont envoyé une tonne de riz. Je crois que c’est salutaire en ce qui concerne le mois de ramadan ».


Quant aux heureux bénéficiaires, par la voix de Thierno Sadou étudiant licence 3 MIAGE et président de la section universitaire de l’association des élèves et étudiants musulmans de Guinée (AEEMG), ils ont exprimé toute leur satisfaction et ont promu que le partage sera fait dans des bonnes conditions : « Nous avons des sentiments de satisfaction et de joie, en constatant que des personnes de bonne volonté ont ressenti la souffrance qui sévit au sein du centre universitaire de Labé. Nous sommes très contents d’eux. Les gens ont répondu de tous les coins Pita, Timbi Madina, Dalaba, Labé ville même de New-York, c’est vraiment une joie. Ça nous amène à dire qu’il y a plusieurs personnes qui compatissent à ce que nous supportons à Hafia. Des dispositions ont été prises depuis que les collectes ont commencé pour une bonne gestion de tout ce qui est mobilisé. »

« Nous n’avons pas fait cet appel pour honnir l’université ni les responsables de l’institution. Les responsables sont dans leurs bureaux, ils ne savent pas ce que nous endurons sur le terrain. Nous l’avons fait parce que nous en avions besoin. » Conclut, le jeune miagiste.

Il est à rappeler que les responsables administratifs à tous les niveaux ont boudé la cérémonie de remise arguant que les étudiants ne devaient pas lancer  cet appel. Cette attitude non-orthodoxe prouve à suffisance que ces cadres préfèrent défendre leur poste dans le mensonge ponctué d’une démagogie inimaginable.

Sally Bilaly Sow, correspondant kababachir.com à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.