Les premiers mots de Kalémodou et Taran après leur élection aux Mairies de Matoto et Ratoma

Comme annoncé précédemment, les nouveaux Maires de Ratoma et Matoto sont désormais connus. Il s’agit de Mamadou Taran Diallo de l’UFDG, élu avec un score de 30 voix sur 45, qui se succède à lui-même à la Mairie de Ratoma, après avoir dirigé la Commune en qualité de Président de délégation spéciale et Kalémodou Yansané de l’UFDG, qui remporte l’élection à la Mairie de Matoto, avec 23 voix contre 20 pour son concurrent.

Une élection qui a été contestée par son adversaire peu après la proclamation. Les conseillers du RPG qui avaient bénéficié de ceux de l’UFR ont quitté la salle au moment où on devait procéder à l’élection des Vices-Maires.

S’exprimant à la presse, Kalémodou Yansané appelle à la sagesse et tant la main à tout le monde pour développer la Commune de Matoto:

« Je profite de l’occasion pour féliciter les militants de l’UFDG, je remercie les partis alliés qui ont tous œuvré pour la victoire du candidat qu’ils ont estimé être le meilleur pour le bonheur de Matoto. Je dois vous dire que je ne vais pas faire du triomphalisme, je suis de Matoto, je voudrais appeler à la sagesse de tout le monde que ça soit des élus du RPG, des élus de tout bord, pour qu’on se donne la main pour développer la commune. J’appelle aussi les uns et les autres, la sécurité, les femmes, les militants de tout bord à la sérénité et à la paix. Nous sommes obligés de vivre ensemble. Le vote a été fait devant toute la presse, ça a été compté une fois, deux fois, dès qu’on a dit 23 voix pour Kalémodou Yansané, j’avais la couleur rouge, c’était visible par tout le monde, il y a un monsieur qui est sorti, malheureusement il était avec le secrétariat, son nom c’est Balla Moussa Keita. Il a contesté pour la première fois il est sorti, il revenu et il a déchiré les bulletins de mon collègue Tos. C’est ce qui s’est passé. Nous attendons qu’on nous convoque pour l’installation des vice-maires. », a coupé court le nouvel élu.

Pour le nouveau Maire de Ratoma, Mamadou Taran Diallo, qui a été plébiscité, ‘’tout est à reconstruire’’. Extraits : «La démocratie s’est exprimée, nous avons gagné. Tant mieux. Tout est à construire, nous avons des problèmes d’eau, d’emploi (…), un peu partout. L’assainissement est incontestablement un des problèmes les plus sérieux à Ratoma. Cette commune est passée, ces derniers temps, de la commune la plus propre, à celle la plus salle. Dieu merci, nous allons pouvoir continuer le travail qui est en train d’être fait», a-t-il  confié à la presse locale.

En attendant la suite des événements, le parti de Cellou Dalein Diallo fête sa victoire, alors que le RPG-Arc-en-ciel, qui a perdu toutes les communes de Conakry, tente de remettre en cause l’élection de Matoto, en mettant la pression sur le département de l’administration du territoire afin d’invalider le scrutin.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.