Les présumés auteurs d’enlèvement de Dansoko présentés à la presse

L’opérateur économique guinéen Thierno Mamadou Dansoko a été kidnappé  dans la nuit du mardi à mercredi 17 mars 2021 à Conakry.

Après avoir passé plus d’une semaine dans les mains des ravisseurs, le jeune opérateur économique a été libéré conditionnant d’une rançon.

Un mois après de cette opération de kidnapping, une enquête ouverte par la police a permis de mettre main sur les ravisseurs. Le cerveau de cet enlèvement est Sidy Mohamed Diallo, un récidiviste connu des services de sécurité, a été mis aux arrêts avec certains de ses complices. Ils ont été présentés mercredi à la presse.

Devant les agents de la DPJ, le mis en cause raconte comment cette opération de kidnapping s’est déroulée :

« J’ai voulu faire un enlèvement, mais la personne de Dansoko, je ne l’ai jamais connu c’est le nommé Tounkara qui avait je ne sais quel type de liens avec lui, qui nous a proposé son nom et j’ai dis okey, ça marche il n’y a aucun problème. Donc on l’a enlevé et on a demandé une fois la rançon et il y a son petit frère qui est venu pour donner l’argent, mais il était avec la police qui était en civil et on les a détectés. Ensuite pour la 2ème fois aussi son frère est encore venu avec toujours la police. Donc vu l’état de M. Dansoko qui avait fait une opération générale et j’ai vu ça sur son corps et pour éviter le pire parce que je n’étais pas là pour tuer qui que ce soit donc j’ai proposé de libérer le monsieur parce qu’il y a eu dans le passé un vieux qui a été enlevé et qui est décédé donc j’ai dis évitons (ses collègues, ndlr) le pire mais les deux autres ne voulaient pas parce qu’eux il faut leur argent. Donc je me suis porté garant et moi-même j’ai pris M. Dansoko dans ma voiture et je l’ai déposé près de chez lui, j’ai acheté un téléphone et une puce je lui ai donné pour qu’il puisse appelé ses frères”,a-t-il raconté devant la presse.

l’opérateur économique, Thierno Mamadou Dansoko

Pour le Général Boubacar Kassé, “Sidy Mohamed Diallo, déclare que c’est lui qui a planifié cet enlèvement en achetant des armes de guerre. 3 PMAK, 2 mattes 45, 2 pistolets TT30, 15 boites chargeurs de PMAK, 2 machettes et plus de 300 munitions trouvées lors de la perquisition de son domicile. Sidy précise aussi avoir commis cet enlèvement en complicité avec les nommés Moussa Tounkara, alias Joe qui est en fuite, Boubacar Thiam, alias Sénégalais en détention à la maison centrale. Par ailleurs Sydi Mohamed Diallo reconnaît être récidiviste d’enlèvement de certains citoyens dont entre autres Alpha Ibrahima Baldé enlevé en 2016, Abdoulaye Djibril Barry, de l’opération économique Guérguèdji en 2019 avec une rançon de 240. 000$”, a expliqué le contrôleur de la police.

S’agissant de l’enlèvement d’El hadj Doura Diallo dont il serait impliqué, Sidy Diallo réfute les accusations :

« Dès que des choses se passent dans ce pays, on dit Sidi mais le cas d’Elhadj Doura, je n’étais pas là, je n’étais pas dans ce pays, ma mère était mourante ».

S’exprimant sur cette opération coup de poing réussie des agents de sécurité, le Commandant Fabou Camara demande aux populations une collaboration étroite avec les forces de sécurité afin de traquer les bandits de grands chemins.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.