Les présumés ‘’rebelles’’ de Coyah seraient des pirates de mer

Les populations de Coyah ont été réveillées par une fausse information sur la rentrée des rebelles à partir de Sogoyah et à Doneah. Les rues sont inondées, les barrages érigés pour vérification. Des attroupements devant les services de sécurité. Mais après la panique qui s’est emparée des rues de Conakry, on apprend qu’il s’agit simplement des bateaux de pêche au nombre de 7 à 8 qui sont aperçus à Katali vers Doneah dans la sous-préfecture de Wonkifong alors qu’ils devraient ravitailler les femmes en poisson à KASSOGNAH dans la sous-préfecture Maneah.

Toutefois, il convient de préciser que selon des témoignages, ces bateaux n’étaient pas ordonnés par les autorités tutelles de faire cette opération de ravitaillement.

« Les pêcheurs, les insulaires, et citoyens qui ont vu ces bateaux passer vers 21h ont commencé à informer de bouche à oreille que ces des rebelles et qu’il aurait eu des tirs, des morts, des blessés voilà ce qui a semé de la psychose, la panique totale dans la cité. Alors que c’est faux ! Il n’ y a pas de morts ni de rebelle ou des tirs », rapporte une source locale.

Cependant, c’est un fait étrange pour les populations de voir des bateaux de pêche en grand nombre aux environs de  21h dans cette localité.

Aux dernières nouvelles, ces bateaux sont en ce moment arraisonnés au port de Kassognah dans la sous-préfecture de Maneah, pendant que les autorités civilo-militaires sont sur les lieux.

A suivre…

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.