Les vérités de Dembo Sylla (UDG) au RPG et à Sylla Futurelec

« L’honorable Aboubacar Soumah ainsi que tous les 14 conseillers RPG étaient venus et ils disent carrément qu’ils sont venus me demander d’accepter de soutenir la mouvance en tant que conseiller pour la Mairie de Dixinn. Ce qui est sûr, on est candidat pour le moment. Maintenant on verra bien qui va donner plus quelque chose. »

Mamadou Sylla le patron de l’UDG est apparemment bien tenté de remettre en cause son alliance (communale, législatives et présidentielle) avec l’UFDG de Dalein Diallo. Sentant cette tentation saisir son leader, Dembo Sylla multiplie les sorties médiatiques. Pas pour s’attaquer au RPG en quête d’alliés, mais aussi mettre en garde Mamadou Sylla lui-même qui préfère, depuis le passage de Don Kass et de Condé chez lui, user de la langue de bois.

Ce jeudi, Dembo Sylla est sans appel sur les ondes d’une radio locale : «L’UDG ne sera jamais avec la mouvance. Nous, nous sommes des gens responsables. On est dans l’opposition républicaine où on a signé une alliance particulière avec l’UFDG devant tout le monde le 9 février, on est des gens sains d’esprit, on a une parole, cela est clair. Que le Premier ministre vienne voir le président Mamadou Sylla ou que ce soit un autre, ce sont des humeurs entre nous. Ce qu’on doit considérer aujourd’hui, même nos parents disent dans nos coutumes, quand il y’a neuf qui témoignent alors qu’il y a l’écrit, c’est l’écrit qui compte. On a signé une alliance avec l’UFDG on est là et c’est tout.» Il coupe ainsi l’herbe aux pieds de Mamadou Sylla, salivant déjà avec une proposition de 20 millions USD de la part du RPG.

Plus récemment, le même Dembo Sylla déclarait sur les réseaux sociaux, pour étayer sa position.

Extrait : «Personne ne pourra nous distraire sur l’objectif fondamental qui est celui de réaliser l’alternance à l’assemblée nationale prochaine et à la tête de l’exécutif guinéen en 2020. Pour Sekhoutoureya, étant donné que le Professeur Alpha Condé est à son deuxième et dernier mandat, nous sommes pressés de connaître comme récemment au Congo de Kabila, celui qui représentera en 2020 notre seul adversaire, le RPG-Arc-en-ciel que nous battrons au premier tour du scrutin. » Dembo quant à lui est sans confusion. Il invite ses « compatriotes de l’opposition républicaine ainsi que l’ensemble des filles et fils de Guinée, épris de paix, de justice et de loyauté », de s’associer à lui à l’UFDG, afin de tourner la page RPG avec Alpha Condé.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.