Liberté de presse : Alpha Condé aussi était contre la détention de Lansana Camara


Tout comme les hommes des médias et la Haute Autorité de la Communication (HAC), le président Alpha Condé était contre la détention arbitraire de notre confrère Lansana Camara du site Conakrylive.info.

En conseil de ministres jeudi 04 Avril, le Chef de l’Etat a interpellé le Gouvernement sur la nécessité d’appliquer les dispositions de loi sur la liberté de presse.

Voici un extrait du compte rendu du Conseil des Ministres « Le Chef de l’Etat a réitéré la volonté du Gouvernement à faire appliquer les dispositions légales en vigueur dans le strict respect des droits et des libertés consacrés par la Constitution. Il a tenu à rappeler que la Loi sur la Presse ne prévoit pas, pour la répression des délits de diffamation, de peines privatives de liberté en dehors des délais éventuels de garde à vue par ailleurs strictement limités par la Loi’’

Arrêté le mardi 26 Mars suite à une plainte du ministre des Affaires Etrangères, dans une affaire de détournement des fonds alloués au département, Lansana Camara a passé une semaine à la Maison Centrale de Conakry, avant d’être libéré, peu après le mouvement de protestation des journalistes de la presse publique et privée.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.