LONAGUI : Est-ce le recadrage ?

En vertu d’un décret qu’il a publié hier, le président Alpha Condé procède à la redéfinition de la Loterie nationale de Guinée (LONAGUI), la société en charge des jeux de hasard en Guinée. Selon ce décret présidentiel, la LONAGUI, société anonyme unipersonnelle avec conseil d’administration, est désormais placée sous la tutelle de la présidence de la République.
Après une telle décision du chef de l’Etat, la question est de savoir s’il faut y voir une démarche allant dans le sens d’un minimum de contrôle du fonctionnement de cette société. En effet, récemment, à la faveur de la mise aux arrêts d’un groupe de Chinois qui se livraient clandestinement à des jeux de hasard, le directeur général, Lansana Chérif Aïdara, se défendant d’être de mèche avec les fraudeurs, avaient dit ne rien craindre même si le dossier était transporté devant le président de la République. En gros, on avait senti chez une certaine assurance et de l’autonomie. Toutes choses qui, poussées à l’excès, ne rassurent pas quant à la bonne gestion.
Cependant, il est aussi possible qu’à la présidence de la République, on ait perçu l’assurance du directeur général comme une menace et qu’en toute logique, on ait décidé de le rappeler à l’ordre.
En tous les cas, il semble que la décision ait été inspirée par cette fameuse histoire de Chinois fraudeurs et de sa gestion par Lansana Chérif Aïdara.
Anna Diakité, www.kababachir.com
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.