L’opposant algérien Rachid Nekkaz arrêté après avoir fait irruption dans l’hôpital de Bouteflika à Genève

L’opposant voulait vérifier la présence du président algérien dans l’établissement hospitalier. « Le monde entier, et l’Algérie toute entière, sait qu’il n’est plus de ce monde » a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.