L’opposition dans la correction des anomalies : réaction de l’UFDG !

L’opposition nie sans cesse d’être impliquée dans le processus électoral engrangé par la Ceni, depuis bien des lurettes. Et pourtant, on voit à longueur des journées des rencontres multipartites composées de la Ceni, de la mouvance et de l’opposition. La correction des anomalies constatées sur le fichier électoral se poursuit avec des opposants ou supposés comme tels.

C’est ce qu’à laissé entendre le ministre Alhassane Condé. Il n’en fallait pas plus pour se faire taper le doigt. Par la voix de Fodé Oussou Fofana, l’UFDG estime que le gouvernement doit respecter les Guinéens et les prendre au sérieux. Et le député UFDG d’ajouter : « Dire que les élections auront lieu en 2015, ce n’est pas un fait nouveau. Que cela soit clair, les élections auront lieu en 2015, d’après la Constitution. Mais ce dont on a besoin aujourd’hui, c’est d’avoir un chronogramme clair, net et précis. Les vraies questions qui nous intéressent, c’est de savoir à quand les élections communales, à quand les présidentielles. Ensuite, nous voulons être situés sur la situation de la Ceni, qui ne répond plus à la configuration politique actuelle. De même, nous voulons savoir à quoi servira le recensement qu’ils ont eu à faire à l’insu de l’opposition. »

Fodé Oussou Fofana accuse : « Alhassane Condé fait partie des ministres qui ont pris part au précédent dialogue. Il sait que toutes ces questions y ont été évoquées mais n’ont pas été résolues. Qu’il cesse d’amuser la galerie. Personne ne tombera dans son piège.»

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

  1. […] L’opposition dans la correction des anomalies : réaction de l’UFDG ! […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.