L’opposition projette une nouvelle marche sur l’axe Dixinn-Palais du peuple

Au lendemain de la marche avortée, qui a été étouffée à Hamdallaye par les forces de défense et de sécurité, l’opposition républicaine ne décolère pas !

Réunis en plénière ce vendredi au QG de l’UFDG, les adversaires d’Alpha Condé projettent une nouvelle marche pacifique le jeudi 29 novembre  2018, mais cette fois-ci, sur l’axe Dixinn-Palais du peuple.

« Nous avons décidé de manifester jeudi prochain sur l’itinéraire Dixinn-palais du peuple. Et pendant la semaine, il y aura des manifestations discontinues par des femmes de l’opposition républicaine contre les assassinats ciblés de leurs enfants, l’impunité qui sévit et le manques d’ouverture d’enquêtes», a déclaré le porte-parole du jour, Ahmed Kourouma.

Par ailleurs, les opposants condamnent la militarisation de la route Le Prince et exige la libération des militants de l’opposition arrêtés et déférés au PM3.

Peu après l’étouffement de la marche jeudi, Cellou Dalein Diallo, qui s’exprimait à la presse locale, a réitéré la détermination de l’opposition à poursuivre le combat pour l’instauration d’un Etat de droit en Guinée et réclamer la justice aux victimes des tueries.

Alors que les autorités guinéennes maintiennent l’interdiction de marcher, c’est une nouvelle semaine de tensions qu’on risque de vivre une nouvelle fois à Conakry.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.