L’opposition reporte sa marche sur l’autoroute et annonce une marche funèbre

Réunis en plénière ce mercredi pour tirer les leçons des deux jours de villes mortes et des violences enregistrées à Conakry et Kindia,  l’opposition guinéenne ne compte pas baisser les bras. Même si les adversaires d’Alpha Condé annoncent le report de la marche pacifique pour le mardi 23 octobre, ils disent vouloir continuer le combat pour exiger le respect des accords politiques du 08 Août.

Après ces violences qui ont fait un mort à Conakry, les opposants annoncent une marche funèbre le vendredi qui partira de la morgue de l’hôpital Ignace Deen au Cimétière de Bambéto, où le jeune Ibrahima sera inhumé :

« L’opposition républicaine a décidé d’organiser une marche funèbre pour enterrer cette 96ème victime de la répression des manifestations… Donc le cortège partira vendredi de la morgue d’Ignace Deen jusqu’à la mosquée de Bambeto où une prière sera faite sur le corps avant son enterrement au cimetière de Bambéto», a expliqué Cellou Dalein Diallo.

Et le Chef de file de l’opposition guinéenne de justifier le report de la marche : «En raison  de la marche funèbre que nous avons projetée le vendredi, on a décidé de reporter la marche pacifique au mardi 23 octobre sur le trajet Tannerie-Kenien-Belle-vue-terrasse du stade du 28 septembre», a-t-il laissé entendre.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.