L’UFC de Sylla descend Dalein : « versatile et piètre politicien »

Depuis la sortie de Dalein Diallo critiquant la cession du port aux Turcs, en égratignant parfois le ministre des Transports, ancien allié de l’UFDG, Aboubacar Sylla (UFC) et ses affidés se sentent agressés. C’est pourquoi, dans une longue diatribe, le parti s’est vertement attaqué au chef de fil de l’opposition.

Il est allé jusqu’à qualifier Dalein Diallo d’opposant de pacotille, « de petit leader et de piètre politicien. » Et d’ajouter : « Il est quand même ahurissant, voire insupportable de vous entendre parlez de convictions politiques, de reniement de convictions politiques dans ce pays. Car, en la matière, vous avez sans concurrence, aucune, la médaille d’or. Vous occupez la tête du peloton des hommes politiques les plus versatiles de ce pays. Vos positionnements dans la vie publique ont toujours évolué en fonction de vos intérêts égoïstes. »

Le financement du statut de chef de fil de l’opposition n’aura pas échappé aux missionnaires de l’UFC : « Que valent vraiment vos convictions politiques, si convictions il y a ? Rien du tout, rien de grand, rien de signifiant; de l’argent et encore de l’argent, tout simplement de l’argent et elles valent 500 millions de francs guinéens par mois, elles valent 5 milliards par an. En encaissant en toute illégalité, depuis trois ans maintenant, 5 milliards par an de l’argent public sans cause ni raison, vous vous faîtes véritablement comme tout le monde le sait et le dit, l’opposant de l’argent. »

Pour l’UFC, « Il n’y a pas aujourd’hui sur l’échiquier politique, un leader dont l’accointance avec le palais présidentiel est aussi poussée » que le président de l’UFDG.Certainement, la première force politique d’opposition ne trouvera pas matière à réplique tant et si bien, la diatribe de l’UFC est truffée de mensonges, de calomnies, mais surtout de coloration ethnique.

 

Jeanne Fofana, correspondant www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.