L’UFDG dénonce l’arrestation arbitraire d’un de ses militants à Nongo

Alors que la campagne électorale pour le scrutin du 11 octobre prochain est lancée, l’UFDG dénonce, dans un communiqué, l’arrestation arbitraire d’un de ses militants au quartier Nongo dans la Commune de Ratoma. Devant un tel acharnement contre ses militants, le parti de Cellou Dalein Diallo appelle les autorités locales au respect des droits des uns et des autres et de traiter tous les partis ainsi que leurs sympathisants de manière équitable durant cette période électorale.

’L’équipe de campagne de CELLOU DALEIN DIALLO attire l’attention de la presse nationale et internationale sur l’arrestation illégale d’un militant de l’UFDG à Conakry (quartier Nongo) ce Lundi 14 Septembre 2015 par la police sous les ordres du Chef de quartier. Le militant attachait des banderoles dans le cadre de la campagne présidentielle. Il a été arrêté et conduit au commissariat de police de Nongo sans raison valable. Cette arrestation n’est pas singulière car, un autre militant a été embastillé le même jour à Hamdallaye dans les mêmes circonstances. Plus loin, une partisane de l’UFDG de Nongo a été menacée le vendredi 11 Septembre 2015 par des militants du RPG de son quartier parce qu’elle abrite des réunions à son domicile. L’UFDG dans sa lutte contre l’injustice et l’impunité condamne cet acte d’intimidation abjecte, appelle les autorités locales au respect des droits des uns et des autres et de traiter tous les partis ainsi que leurs sympathisants de manière équitable durant cette période électorale. L’UFDG fera donc tout pour que cette répression organisée par les autorités inféodées au pouvoir ne reste pas impunie. L’UFDG ne reste pas passive face à ces agissements et se mobilisera en tous les cas pour défendre l’Etat de droit et la Justice. »

 

Le Directeur de campagne

 

www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.