Lutte contre l’immigration clandestine: L’ONG PFFJGP à l’offensive 


Les membres de l’ONG Plateforme des femmes et jeunes de Guinée pour la paix (PFFJGP) ont entamé lundi, 15 septembre 2019 dans la Région administrative (RA) de Boké, une campagne d’information et de sensibilisation des mères et pères de familles sur les dangers de de la migration clandestine qui prend de l’ampleur dans le pays.

Au micro de notre correspondant basé sur place, la présidente de l’ONG Plateforme des femmes et jeunes de Guinée pour la paix (PFFJGP), Hadja Makalé Camara explique: «Nous avons ouvert le 04 août dernier, une campagne de sensibilisation  sur migration irrégulière et la traite des femmes. Cette campagne s’étend sur tout le pays à commencer par Boké.

Il s’agit d’échanger avec les pères et mères de familles autour de la déperdition de leurs enfants, nos bras valides qui, chaque jour, meurent en Méditerranée en partance pour l’Eldorado.    C’est la fuite des cerveaux hors ce pays alors que ces jeunes-là, sont le futur, la relève de la Guinée que nous avons en commun.»

A l’issue de la présente campagne, a rassuré l’ancienne diplomate guinéenne en France, «Nous allons faire des propositions concrètes au Gouvernement qui, à son tour, prendra des dispositions utiles pour que la jeunesse guinéenne ne meurent plus dans le désert Libyen.»

Durant son séjour à Boké, la plateforme a pris langue avec les autorités administratives, échangé avec les structures de jeunes et femmes, leaders d’opinion et les services techniques pour lutter, de manière efficace, contre le fléau.

Mamadouba Camara, correspondant www.kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.