Macky Sall déteste-t-il la Guinée à ce point ?

Ceux qui voulaient d’une preuve sur les relations tendues entre Dakar et Conakry sont désormais servis. En effet, Macky Sall, le président sénégalais ne fait plus mystère de ses divergences avec les autorités. Au point d’en faire payer les conséquences au jeune étudiant guinéen par lequel l’épidémie est arrivée à Dakar. Ce qui, à la limite, est plutôt exagéré.

En effet, selon des confrères sénégalais, le président Macky Sall aurait affirmé ce lundi qu’il aurait sans doute poursuivi l’auteur du premier cas d’Ebola au Sénégal, si ce dernier n’était pas souffrant comme il l’est actuellement. Parce que, selon le numéro un sénégalais, le jeune est coupable d’avoir franchi la frontière guinéo-sénégalaise, alors que cette dernière était formellement fermée. Ce serait, à ses yeux, une violation des lois sénégalaises qui justifieraient que l’auteur soit jugé par les tribunaux.

Sur le principe, Macky sall n’a peut-être pas tort. Mais il n’a cependant pas raison de s’en prendre l’étudiant qui, on le sait, est déjà malade d’Ebola. Mis en quarantaine, le pauvre a, en outre, perdu beaucoup de ses parents, victimes de l’épidémie mortelle. Pour toutes ces raisons, c’est très probablement le dernier être à mériter des attaques de Macky Sall. A son égard, ne sont aujourd’hui appropriées que douceur, empathie et compassion. S’en prendre à une personne aussi affectée, c’est certainement manquer de cœur.

Et c’est ce que vient de faire le président Macky Sall, au risque de provoquer une vague d’hostilité, de méfiance et de stigmatisation contre la forte communauté guinéenne résidant dans ce pays. Malheureusement.

Anna Diakité, Kabanews

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.